lundi, mars 27, 2017

Tagged Under:

Atom The Beginning Tome 2 de M. Yuuki & T. Kasahara

Partager cet article


Deuxième épisode de la préquelle d'Astroboy, l'oeuvre culte du japonais Osamu Tezuka , et dont le titre ne nous cache pas la finalité sachant qu'Astro Boy à surtout été diffusé initialement sous le nom de "Mighty Atom" (subtilitée quand tu nous tiens)

Petit résumé vite-fait : (comme ça ,c'est gratuit !, je vous aime :) )

Les professeurs Tenma et Ochanomizu , convaincu que l'intelligence artificielle est la clé pour avoir un android sur-performant, crée l'A106 (également appelé Six). Doté d'une IA et d'une partie émotionnelle novatrice, Six se retrouve un peu décontenancé dans se monde où se mélange maîtres, esclaves, violences et étrangetées.

Mais malheureusement les deux génies se retrouvent rapidement sans pépètes et , vite acculés, se verront forcés de participer à un tournoi de combat entre robot. A l'issue d'un combat titanesque avec le robot Mars, nos deux jeunes savants, les poches pleines de deniers, peuvent enfin continuer et préparer leur nouveau modèle : le A107. Mais Six semble encore se chercher...

Entre temps, Tenma, obnubilé par les tétons du Docteur Lolo (une génie à la coiffure ultra-laquée mais dont les parents avaient un sens de l'humour fort douteux), va entreprendre une petite partie d'espionnage afin de voir ou elle campe le soir, mais la vérité s'annonce plus sombre que prévue...


Ce deuxième épisode nous avance dans les prémices d'une nouvelle intrigue dont le lien avec le prometteur premier chapitre , est assez hasardeux.

Néanmoins le sujet principal soulève toujours la question du : Restes t'on maître de nos propres créations où à partir d'un certain moment, peuvent-elles vivre de leurs propres ailes ... un peu comme une oeuvre d'art ?


Toujours exécuté par Tetsuro Kasahara, ce dernier gère l'envolée graphique et l'on sent le passionné. Le scénario quand à lui est nettement plus léger que le premier opus et pourrait pourrait surprendre par le changement d'intrigue.  Autant le premier épisode était brut de coffre, innovateur et plein de surprise , voire même emporté par un discours un peu plus adulte; autant ce deuxième épisode semble s'ouvrir à un lectorat plus large avec un ambiance plus proche de celle des dessins animés diffusé à l'époque sur RécréA2: mais ce n'est surement qu'une impression.

Bref, une suite qui reste dans la continuité mais qui a un petit goût "bizarre" de par le changement de tonalité.  Ne brûlons pas la chandelle par la tangente de la diagonale et attendons l'épisode trois, car la fin de ce numéro annonce un nouveau pan de découverte , et ce dernier pourrais bien être une très bonne surprise.

ps : Hey, vous avez vu ? Il y a un animé prévu pour 2017.

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Allo?

Envie de nous contacter ou de laisser une bafouille ? C'est par ici évidemment.

Nom E-mail * Message *